Suppression des emplois aidés… quelles conséquences ?

Notre groupe a présenté au Conseil Municipal du 13 décembre 2017 une motion en faveur du maintien des emplois aidés. J. Mangon et sa majorité ont voté contre. A vous de juger ! «La Ville de Saint Médard en Jalles attire l'attention du gouvernement sur sa décision de réduire les emplois aidés de 250.000 postes en deux ans. Nous exprimons une vive inquiétude pour les personnes concernées par ces suppressions et pour l'ensemble du secteur de l'économie sociale et solidaire. La suppression d...
Plus

Tramway : et si nous avions raison ?

La question des déplacements préoccupe les saint-médardais, quel que soit le quartier qu’ils habitent, le motif du trajet (travail, études, achats, démarches et rendez-vous, loisirs), leur âge, le moyen utilisé (transports collectifs, voiture, deux-roues, marche). Constatant l’augmentation régulière de la population dans la commune, dans (et hors) de la métropole, ils s’interrogent en termes de coût, de ponctualité, de durée, d’embouteillages, de difficultés de stationnement, de protection d...
Plus

Premières interrogations.

Les français viennent d’élire un nouveau président de la République et une nouvelle chambre des députés. Bien silencieux pendant les dernières semaines, 5 jours avant le 2ème tour des élections législatives, le maire a fini par déclarer son soutien sans réserve à la majorité présidentielle et à son candidat local, cela au grand dam de ses amis politiques et de la plupart de ses coéquipiers. Parmi les projets gouvernementaux clairement annoncés figurent diverses propositions qui auront un imp...
Plus

De la communication, de la brutalité, des reculs

Depuis 3 ans, la nouvelle majorité municipale vous fait subir une communication intensive, orientée et même trompeuse. A mi-mandat, le bilan qu’elle présente n’est que de la poudre aux yeux, du culte de la personnalité mais aussi de l’opacité. Rappelons les 3 grands engagements de la liste Mangon pour le mandat 2014-2020 : Pas de hausse des impôts sur 6 ans Arrivée fin 2019 du tramway (ligne A) Ouverture du parc du Bourdieu avant début 2020 Vous savez, comme nous, qu’aucune de ...
Plus

2018 : Gabegie et Dépenses inutiles continuent pour notre commune

4 ans après son arrivée, le maire l’assure : cette année sera celle des réalisations.  Parlons-en : Destruction de la place de la République qui sera en chantier pendant de nombreux mois au risque de fragiliser un marché du samedi déjà en perte de vitesse. Mais qui veut cette nouvelle place ? Les commerçants avaient lancé une pétition réunissant plus de 3 000 signatures contre ce projet qui va coûter aux saint-médardais plus de 3,5 millions € sans compter la contribution de la métropo...
Plus

M Mangon insulte une élue en plein conseil municipal

L’opposition municipale a connu avec l’arrivée de M Mangon , en 2014, à la tête de la mairie l’ironie, la suffisance, la condescendance et même le mépris. Au cours du dernier conseil municipal du 7 février un nouveau degré a été franchi par M Mangon, une élue de notre groupe a demandé à M Mangon  le sens qu’il fallait donner au vote qu’il avait émis au Département lors du vote du budget. Il faut rappeler que M Mangon, conseiller départemental,  a été le seul élu de droite à voter avec  le FN co...
Plus

En 2016 : Le maire vote avec le FN – En 2017 : vigilance et mobilisation des citoyens

Mangon termine mal 2016: le 15 décembre, au Conseil Départemental, il mêle sa voix à celle du seul élu FN pour voter contre le budget, alors que toute l’opposition républicaine de droite et centriste s’abstient. Ce vote fait suite à une succession en 2016 de décisions municipales autoritaires, brutales, sans aucune consultation des citoyens: armement de la police municipale, expulsions de propriétaires en centre-ville, mépris pour les commerçants, hausse des impôts, dépenses non prioritaires,...
Plus

Le maire préfère la polémique au débat d’idées

Dans sa précédente tribune, la majorité vous trompe. Nous n’avons jamais voté contre la création de l’épicerie sociale, nous nous sommes ABSTENUS en disant : «Ce dossier ne nous semble pas assez fourni et reste imprécis, sur les principes, la démarche de développement social et sur les missions d'accompagnement que vous souhaitez mettre en place. Nous notons un mélange des genres et une confusion entre le rôle attendu des centres sociaux et celui que vous voulez donner à l'épicerie sociale...
Plus

Après une pseudo-concertation, le maire passe en force

Avec la rentrée, les Saint-Médardais vont subir les effets des dernières décisions du maire: - Hausse de 5.6% des impôts locaux pour couvrir des dépenses non prioritaires ou de prestige. - Augmentation des tarifs municipaux (+ 20% pour les tarifs des temps d’activités périscolaires, restauration scolaire) - Réduction d’une heure du temps d’ouverture des accueils de loisirs pendant les vacances. A ces mauvaises nouvelles, il faut ajouter, pour une famille Saint-Médardaise vivant chemi...
Plus

LE BIG BANG FISCAL

Double langage: «Nous sommes contre la hausse de la fiscalité. L'impôt n'a pas vocation à compenser les baisses de dotation de l'Etat» J. Mangon, Conseiller Départemental «En raison de la baisse des dotations de l'Etat, nous devons augmenter les impôts locaux» J. Mangon, au Conseil Municipal. La campagne 2014 de J. Mangon comportait 3 grandes promesses: - Aménagement du Bourdieu: dès que possible - Prolongement de la ligne A du tram: avant 2020 - Jamais de hausse des taux d'imposition Ren...
Plus