Renaissance à Saint-Médard… Vraiment ?

Dans un récent article de Sud Ouest, le maire présente son projet de réaménagement de la place de la République et de ses abords comme "la Renaissance" de notre commune. Sous ce discours technocratique et soi-disant humaniste, de quoi s'agit-il ? L’hyper-communication du maire cache une toute autre réalité. Et on est bien loin de ses promesses électorales ! En reprenant ses engagements de 2014, que constatez-vous au quotidien en 2018 ? « Une urbanisation maîtrisée et harmonieuse » Le...
Plus

Suppression des emplois aidés… quelles conséquences ?

Notre groupe a présenté au Conseil Municipal du 13 décembre 2017 une motion en faveur du maintien des emplois aidés. J. Mangon et sa majorité ont voté contre. A vous de juger ! «La Ville de Saint Médard en Jalles attire l'attention du gouvernement sur sa décision de réduire les emplois aidés de 250.000 postes en deux ans. Nous exprimons une vive inquiétude pour les personnes concernées par ces suppressions et pour l'ensemble du secteur de l'économie sociale et solidaire. La suppression d...
Plus

Tramway : et si nous avions raison ?

La question des déplacements préoccupe les saint-médardais, quel que soit le quartier qu’ils habitent, le motif du trajet (travail, études, achats, démarches et rendez-vous, loisirs), leur âge, le moyen utilisé (transports collectifs, voiture, deux-roues, marche). Constatant l’augmentation régulière de la population dans la commune, dans (et hors) de la métropole, ils s’interrogent en termes de coût, de ponctualité, de durée, d’embouteillages, de difficultés de stationnement, de protection d...
Plus

Qui seront les prochains expulsés ? Ou quand Mangon devient Super Béton

Lorsque M. Mangon était dans l’opposition, il n’avait de cesse de qualifier d’anarchique l’urbanisation de son prédécesseur. Il criait : « Lamaison = Béton » Force est de constater qu’il fait mieux, même plus, il excelle dans ce domaine ! Et dans tous les quartiers. Notre ville est devenue un chantier permanent. Certains sont ou seront expulsés ! Le ROI rase Versailles pour construire son château. Les arbres et les maisons sont abattus partout dans la commune, à Magudas, à Hastignan, à Cé...
Plus

Ici, on paie Tout et Tout le temps

L’été 2018 restera marqué par la liesse populaire autour de la victoire des Bleus, représentative d’une France enrichie par sa diversité, d’une France courageuse et unie mais aussi par la conscience de l’urgence à traiter les défis environnementaux. Les vacances terminées, c’est la réalité de la rentrée avec ses multiples difficultés quotidiennes qui s’impose à vous. Face à vos difficultés croissantes, qu’a choisi de faire le maire depuis 4 ans ? Citons quelques exemples de ses « solutions ...
Plus

Premières interrogations.

Les français viennent d’élire un nouveau président de la République et une nouvelle chambre des députés. Bien silencieux pendant les dernières semaines, 5 jours avant le 2ème tour des élections législatives, le maire a fini par déclarer son soutien sans réserve à la majorité présidentielle et à son candidat local, cela au grand dam de ses amis politiques et de la plupart de ses coéquipiers. Parmi les projets gouvernementaux clairement annoncés figurent diverses propositions qui auront un imp...
Plus

De la communication, de la brutalité, des reculs

Depuis 3 ans, la nouvelle majorité municipale vous fait subir une communication intensive, orientée et même trompeuse. A mi-mandat, le bilan qu’elle présente n’est que de la poudre aux yeux, du culte de la personnalité mais aussi de l’opacité. Rappelons les 3 grands engagements de la liste Mangon pour le mandat 2014-2020 : Pas de hausse des impôts sur 6 ans Arrivée fin 2019 du tramway (ligne A) Ouverture du parc du Bourdieu avant début 2020 Vous savez, comme nous, qu’aucune de ...
Plus

2018 : Gabegie et Dépenses inutiles continuent pour notre commune

4 ans après son arrivée, le maire l’assure : cette année sera celle des réalisations.  Parlons-en : Destruction de la place de la République qui sera en chantier pendant de nombreux mois au risque de fragiliser un marché du samedi déjà en perte de vitesse. Mais qui veut cette nouvelle place ? Les commerçants avaient lancé une pétition réunissant plus de 3 000 signatures contre ce projet qui va coûter aux saint-médardais plus de 3,5 millions € sans compter la contribution de la métropo...
Plus

M Mangon insulte une élue en plein conseil municipal

L’opposition municipale a connu avec l’arrivée de M Mangon , en 2014, à la tête de la mairie l’ironie, la suffisance, la condescendance et même le mépris. Au cours du dernier conseil municipal du 7 février un nouveau degré a été franchi par M Mangon, une élue de notre groupe a demandé à M Mangon  le sens qu’il fallait donner au vote qu’il avait émis au Département lors du vote du budget. Il faut rappeler que M Mangon, conseiller départemental,  a été le seul élu de droite à voter avec  le FN co...
Plus

En 2016 : Le maire vote avec le FN – En 2017 : vigilance et mobilisation des citoyens

Mangon termine mal 2016: le 15 décembre, au Conseil Départemental, il mêle sa voix à celle du seul élu FN pour voter contre le budget, alors que toute l’opposition républicaine de droite et centriste s’abstient. Ce vote fait suite à une succession en 2016 de décisions municipales autoritaires, brutales, sans aucune consultation des citoyens: armement de la police municipale, expulsions de propriétaires en centre-ville, mépris pour les commerçants, hausse des impôts, dépenses non prioritaires,...
Plus