Une illusion de démocratie.

Intervention de Thierry Ouillade

Nous avons tous lu ce budget primitif avec la plus grande attention. Comme vous le dites à juste titre, c’est votre dernier budget en année pleine.Mais, malheureusement nous n’y voyons pas d’évolution politique significative vers les Saint-Médardais.

Voici 2 éléments parmi tant d’autres sur lesquels nous souhaitons vous interpeller car ils ont été totalement oubliés :

Tout d’abord, les conseils de quartier : aucune enveloppe financière n’est allouée à ces conseils. Ce qui aurait pu donner un signe très fort sur l’attente de la ville aux réalisations de ces conseils et les aider dans leurs démarches.

Mais en fait ces conseils de quartiers sont une illusion de démocratie participative pour vous donner bonne conscience et faire bonne figure. Nous avons pu le constater sur les quartiers Est.

Après avoir été informé d’un projet de jardin de poche et de mise en place de jeux pour enfants sur Magudas, un groupe du conseil de quartier avait alors été désigné pour informer les personnes susceptibles d’utiliser ce jardin pour prendre en compte leurs avis.

Une réunion en juin 2018 a permis de rencontrer des parents et des assistantes maternelles.

A l’unanimité des participants, la mise en place d’une aire de jeux pour enfants dans ce jardin ne convenait pas pour les raisons suivantes :

  • Trop prêts de la route et d’un croisement
  • Les jeux concernent essentiellement les enfants de 3 à 6 ans, et les personnes qui gardent les enfants peuvent aussi avoir des jeunes plus âgés qui vont plus facilement sur le city stade.

Il avait donc été proposé que :

  • Le jardin de poche pourrait tout simplement être transformé en square en ne gardant que les cheminements et en ne mettant pas de clôture autour. Les arbres devaient être conservés. On proposait de pouvoir agrémenter ce lieu d’un ou 2 bancs
  • Nous proposions que les jeux pour enfants se retrouvent proche du City stade ce qui les mettaient aussi, proches des groupes scolaires, et éventuellement de rajouter des jeux pour les 6-8 ans et quelques bancs.

A notre grande surprise, lors de la réunion de quartier qui a eu lieu le 20 septembre, les élus de la majorité ont rejeté ces propositions en indiquant simplement que c’est eux qui prenaient la décision.

Donc nous pouvons en conclure :

  • Quel est l’intérêt de mettre en place des conseils de quartiers si on ne tient pas compte de leur avis et des besoins des habitants.
  • Il y a 5 ans, M. Mangon dans vos engagements, vous écriviez « Faire de la concertation et de la proximité un axe essentiel de votre politique ». Avec ce constat, nous voyons que vous vous en éloignez.

Le second élément que nous pouvons relever dans ce budget est que vous continuer à vous vanter de maintenir vos engagements vis à vis des associations.

Nous ne pouvons que constater la poursuite en 2019 de la baisse des subventions octroyées aux associations.

En 5 ans, depuis que vous êtes aux responsabilités, le montant alloué aux subventions a baissé entre 2014 et 2019 de plus de 17 % si on tient compte de l’inflation !!!

Et vous osez dire dans ce budget, je cite « La ville souhaite soutenir le milieu associatif et encourager les initiatives associatives ».

Mais nous aurons l’occasion d’y revenir lors du conseil municipal de février.

Intervention de Thierry OUILLADE  en conseil municipal le 12-12-2018 concernant les Conseils de quartier et les associations.