Égalité Femmes/Hommes… Quels résultats en terme de prévention de la vulnérabilité ?

Intervention de Véronique DURAND.

Après vos belles envolées sur l’action sociale, tout à l’heure,

 Reparlons de celle-ci :

En 2017, dans le cadre de la présentation du rapport de situation sur  l’égalité femme-homme, nous vous proposions, comme objectifs, de faire baisser, bien en dessous de 67 %, la part des femmes bénéficiant d’aide facultatives du CCAS et de vous investir dans la stabilisation et la consolidation de leur situation.

Cela aurait été un signe fort en termes de prévention de la vulnérabilité !

Force est de constater qu’en 2018, vous omettez carrément de faire figurer dans ce rapport, la thématique « Action sociale ». Elle concernait le CCAS et elle disparait totalement…. Donc, en termes de prévention de la vulnérabilité, auriez-vous échoué ? Malgré tous vos propos ? Quel bilan ?

Je vous renvoie la balle sur votre pseudo leçon d’humilité, reparlons des conditions de vie allées Dordins :

Mr Mangon, parce que l’on vous pousse dans vos retranchements, vous devenez cynique et arrogant. Vos interprétations sont honteuses et scandaleuses quand vous nous accusez de vouloir instrumentaliser cette situation.

Ce sont des familles en souffrances et à partir de là, nous cherchons simplement à les aider.

Voici une de nos suggestions :

Actuellement à Paris, dans un tout autre état d’esprit, une nouvelle halte pour les femmes sans abris a été créée au cœur de l’Hôtel de Ville.

La lutte contre la grande exclusion devrait être aussi une grande cause de votre mandature à l’exemple de ce pacte parisien. A Paris, cette lutte s’étend à tous les publics en situation de précarité ou d’exclusion.

Et vous à Saint-Médard En Jalles que faites-vous ?

Mme Layrisse, Mr Mangon et Mr Barat, vous devriez plutôt vous inspirer de cette magnifique initiative de l’Hôtel de Ville de Paris au lieu de crier à l’occupation illégale alors que ces familles souffrent de cette errance forcée.

Vous devriez vous engager à accompagner ces familles à chaque étape de leur parcours de vie en vue d’une insertion sociale et professionnelle durable. Cela concerne aussi les enfants avec le droit à accéder à l’école, le droit à l’instruction et à l’éducation.

Cela ne vous dérange pas de rentrer chez vous bien au chaud et de retrouver un bon repas chaud ?

Nous vous suggérons d’échanger pendant quelques mois vos vies bien confortables avec les 60 familles de l’allée Dordins. Cela devrait vous rendre plus humble et moins arrogant. L’église semble beaucoup plus généreuse que vous.

Intervention de Véronique DURAND en conseil municipal le 12-12-2018 concernant le rapport le rapport de situation 2018 sur l’égalité femme-homme.