Une Opposition « Chronométrée »

Intervention de Thierry OUILLADE au conseil municipal du 21 novembre 2018 concernant le chronométrage des interventions de l’opposition municipale.

Nous souhaiterions revenir sur la mise en place de ce chronomètre que nous avons vu apparaître en séance du dernier conseil municipal.

Si nous avons bien compris, il ne se déclenche pas lors de la présentation de la délibération par l’élu ni au moment des interventions du maire.

Dans la mesure où le maire intervient en dehors des présentations des délibérations, c’est-à-dire pour 90% du temps.

On a bien compris que ce chronomètre ne concerne en fait que les interventions de l’opposition.

Nous sommes bien loin de cette époque où élu dans l’opposition pendant 13 ans, Mr Mangon, vous disposiez de tout le temps que vous vouliez pour vous exprimer

Aujourd’hui, on voit en plein conseil municipal une partie de votre majorité égrenant à voix haute le compte à rebours des dernières secondes lors d’une intervention d’un membre de l’opposition (Il suffit de revoir le dernier CM)

Nous ne sommes pas ici dans un jeu télévisé, le débat démocratique mérite mieux, même à Saint-Médard en Jalles.

En fait, la mise en place de ce chronomètre est le constat d’un échec, votre échec.

Vous n’avez pas su, depuis 5 ans, imposer une autorité bienveillante et sereine sur nos débats mais vous vous êtes enfermés dans un autoritarisme cassant et même blessant si l’on se souvient de certains de vos propos à l’égard d’une élue d’opposition.

Nous nous affranchirons, bien sûr, de cette mesure infantilisante et peu digne, pour prendre le temps que nous estimerons nécessaire pour proposer ou défendre nos positions devant vos projets.