Qui seront les prochains expulsés ? Ou quand Mangon devient Super Béton

Lorsque M. Mangon était dans l’opposition, il n’avait de cesse de qualifier d’anarchique l’urbanisation de son prédécesseur. Il criait : « Lamaison = Béton »

Force est de constater qu’il fait mieux, même plus, il excelle dans ce domaine ! Et dans tous les quartiers. Notre ville est devenue un chantier permanent.

Certains sont ou seront expulsés ! Le ROI rase Versailles pour construire son château.

Les arbres et les maisons sont abattus partout dans la commune, à Magudas, à Hastignan, à Cérillan, à Gajac… Place aux immeubles. Et tant pis pour les impacts écologiques, un seul mot d’ordre : DENSIFICATION.

Pour justifier un hypothétique Tramway auprès de la Métropole, M. Mangon densifie avec brutalité et injustice.
Mangon critiquait des programmes comme celui de la rue Mitterrand qui ne comporte que 170 logements. Il construit, aujourd’hui, plus de 300 LOGEMENTS dans la rue Dupérier avec des immeubles de plus en plus hauts.

A proximité de la poudrerie : 500 LOGEMENTS.

A Gajac en zone INONDABLE.

A Corbiac, construction d’une école privée et encore des logements.

En centre-ville, le nouvel espace Pierre Mendès-France fera 5 étages !

Le projet de 500 LOGEMENTS à Cassy Vigney est lancé, les EXPULSIONS des propriétaires actuels sont en cours avec des dédommagements qui ne leur permettront de se reloger au mieux que dans un studio.

A qui le tour ? Personne n’est à l’abri de cette folie, de cette politique inhumaine. Avec ces concentrations de plus en plus nombreuses se posera le problème des transports et de la circulation des habitants.

La seule solution proposée par la majorité actuelle pour diminuer le nombre de voitures est de mettre l’ensemble de la ville en zones de parking payantes. Avec pour effet la DISPARITION de nos commerces de proximité et la perte d’emplois.

En conclusion, rien de s’améliore pour vous, habitants de Saint-Médard. Votre ville est en péril. Tout est à l’abandon.

Regardez autour de vous, l’état de vos rues, l’état de vos trottoirs. Même 14 ARBRES sont abattus pour construire… un jardin de proximité.

Réagissons ! Il est temps de proposer à Saint-Médard en Jalles de nouvelles ambitions aux services de ses habitants pour retrouver notre ville, celle que nous aimons, celle qui a fait que nous habitons ici.

Rejoignez notre groupe SMS (Saint-Médard Solidaire) sur Facebook ou https://saintmedardsolidaire.com.

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année auprès de vos familles.