Contre l’augmentation des tarifs activités jeunesse.

Intervention de véronique Durand à propos de l’augmentation des tarifs activités été 2018 pour les enfants âgés de 3 à 12 ans (Délibération DG18_019).

En début de séance, lors de la présentation du rapport d’orientation budgétaire, vous vous êtes copieusement vantés de très bien gérer la ville… C’est trop… c’est louche… Auriez-vous des choses à cacher…. ?

Car, depuis l’été 2016, vous avez entamé une réduction consciencieuse de vos offres de service en direction de la jeunesse :

Vous supprimez les séjours d’activités nautiques et de pleine nature et séjours Aventure Gironde.

Vous sacrifiez l’accès aux Vacances Sportives pour les enfants de 9 ans.

Vous réduisez durant les vacances scolaires, les horaires des accueils de loisirs sans hébergement d’1 h par jour.

Vous supprimez dans le cadre de l’organisation des rythmes scolaires, la semaine de 4,5 jours pour revenir à 4 jours sans faire de propositions quant à la préservation d’un développement équilibré de l’enfant.

Vous demandez aux parents de payer les temps d’activité périscolaires (TAPS) alors que la précédente municipalité avait proposé la gratuité pour les familles.

Vous ne voulez surtout pas réfléchir aux conséquences pour les enfants, car cela vous obligerez à travailler sur le fond des choses. Ce qui n’est pas votre « marque de fabrique » car vous préférez la politique du rendement financier avec tous les artifices d’une communication trompeuse (qui d’ailleurs coûte très chère aux saint-médardais).

Depuis votre arrivée, nous ne pouvons que constater un réel recul de vos offres de service en direction de la jeunesse et nous déplorons que ces réductions portent en particulier sur les activités des enfants.

Mais vous ne nous surprenez plus, dommage, vous avez encore raté une occasion de vous distinguer, en effet, vous auriez au moins pu ne pas augmenter les tarifs sur les veillées, les nuitées et les stages poney.

Réduire tous ces services engendre forcément des difficultés supplémentaires pour les familles.

Vous dites que l’éducation est le 1er budget de la ville, pourtant les faits que je viens de citer prouvent bien le contraire !

Si la Mairie de Saint-Médard En Jalles doit réfléchir à des économies :

  • Ce n’est certainement pas en rognant sur des projets et sur le budget de l’Education.
  • Ce n’est pas en réduisant la qualité d’accueil des enfants…
  • Pour ce qui reste comme activités pour les jeunes vous auriez pu ne pas augmenter ces tarifs.

 

Nous votons donc contre l’augmentation des tarifs poneys.