Rapport annuel Bordeaux Métropole

Intervention Jacques Guichoux sur le rapport d’activité 2016 de Bordeaux-Métropole (lue par Mme Véronique Durand)

Monsieur le maire,
Chers collègues conseillers métropolitains et communaux,
Mesdames et messieurs,
Comme tous les ans après l’été (et cela est une bonne pratique, même si 9 mois se sont écoulés), le rapport d’activité de Bordeaux-Métropole, relatif à l’année passée, est porté à la connaissance des 28 conseils municipaux concernés.
Les compétences attribuées à Bordeaux-Métropole, les importants investissements mis en oeuvre, l’impact des décisions prises pour le présent et surtout pour le futur des aujourd’hui 760 000 habitants justifient largement une telle information.
Le document de 60 pages qui nous a été adressé est particulièrement clair, exhaustif, pédagogique, instructif. J’espère que nombre d’entre nous aurons pu disposer de temps pour lire et analyser ce rapport qui résume ce qui a été accompli en 2016. J’en viens à souhaiter que de nombreux habitants de notre métropole fassent de même.
L’éditorial du président de la métropole sous le titre « Bordeaux Métropole prend forme » met en valeur certains axes forts, rappelle les évolutions voulues par la loi MAPTAM et n’omet pas de saluer le travail de l’ensemble des agents métropolitains. A mon tour, je salue leur rôle, parfois méconnu, leur implication, en particulier en ces temps de réorganisations liées aux mesures de mutualisation des ressources humaines.
Absent ce soir, j’imagine que M. le maire vient de rappeler au conseil municipal le rôle majeur de la Métropole dans de multiples domaines (déplacements, environnement, urbanisme, etc…), cela au service des habitants des 28 communes (sans oublier ceux vivant bien plus loin) à travers une dimension d’aménageur préparant l’avenir proche et anticipant parfois un futur bien plus lointain, à l’horizon de plusieurs décennies.
J’imagine qu’il aussi exprimé, et ce me semble normal, des aspects plus politiques en tant que vice-président et membre de la majorité à la Métropole. Pour ma part, je souhaite rappeler qu’à la Métropole, de nombreuses décisions sont prises à une très large majorité, voire à l’unanimité. C’est la conséquence de multiples débats approfondis et d’échanges contradictoires en commissions et en bureau, cela dans le cadre du contrat de mandature signé par les 4 groupes politiques. C’est pourquoi, je le redis, je ne me sens vraiment pas à la Métropole un élu d’opposition métropolitain…
Il est de tradition à l’occasion de ce porté à connaissance, que le maire demande aux 3 autres élus métropolitains de s’exprimer et d’exposer leurs actions.
Je vais donc évoquer mon action au sein des trois commissions auxquelles j’appartiens, en n’oubliant pas qu’à la Métropole un élu contribue bien au-delà du seul territoire de sa commune…
La commission Identités Communales et Métropolitaine, qui cette année, à côté d’autres sujets, a traité du transfert d’équipements d’intérêt métropolitain (culturels ou sportifs) des communes vers la Métropole. Je suis satisfait, pour l’avoir soutenu dans cette commission, du transfert (que vous avez initialisé) du Carré des Jalles, ce qui laisse entrevoir des investissements significatifs pour cette structure dont l’intérêt culturel et le rayonnement ne sont plus à démontrer. J’ai aussi eu l’opportunité dans cette commission d’apporter mon soutien vigilant au financement de nombreuses manifestations sportives, culturelles sur tout le territoire métropolitain, y compris bien sûr sur notre commune.
La commission Attractivité économique, emploi et rayonnement métropolitain a un vaste domaine de décisions : allant d’aides aux entreprises (selon la feuille de route de la Métropole), d’économie sociale et solidaire (sujet qui m’importe fortement), du numérique aux relations internationales. L’ayant présidé en d’autres temps, j’y suis impliqué, vigilant, voire exigeant. La création, l’attraction mais aussi la conservation d’entreprises sont des défis majeurs pour notre agglomération en intégrant nos points forts (tel que le secteur aéronautique-spatial-défense) et les nouvelles filières portées par les potentialités du secteur numérique et de nos remarquables établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Je défends, je mets en valeur dans cette commission les réalisations et les projets toujours exemplaires de l’association Bordeaux Technowest et de l’OIM Bordeaux-Aéroport, sans oublier ce qui intéresse notre commune. La concrétisation de création à venir de la Zone d’activités Galaxie 4 (dossier que j’avais « défriché » il y 4-5 ans) est une très bonne nouvelle pour notre ville. Sachez aussi que dans cette commission, en très bonne entente avec son président, j’insiste fermement pour que soient mis en oeuvre des outils de pilotage et de suivi des opérations et financements dans le domaine économique.
Pour ce qu’est de la commission Transports et Déplacements (où nous siégeons ensemble, M. le maire), je soulignerai l’importance, la multiplicité des dossiers traités. Nous le savons tous, la question des mobilités dans notre agglomération, particulièrement attractive, est cruciale. De nombreux secteurs géographiques sont légitimement en attente de solutions ce qui implique des anticipations mais aussi des arbitrages, des optimisations budgétaires. N’oublions pas aussi les besoins de maintien au meilleur niveau de l’existant avec le renouvellement et la maintenance du parc de nos nombreux véhicules (tramway et bus), ce qui n’est pas sans conséquences budgétaires.
Bien sûr, c’est dans cette commission que sont examinés les dossiers intéressants notre ville. Dossiers en cours de concertation, certains disent dossiers « chauds » …
Je trouverai mal venu de profiter de ce porté à connaissance pour ouvrir ici un débat.
Je n’évoquerai donc rapidement que trois positions (partagées avec amis du groupe PS-PRG) :
1) Mon souhait qu’ici, dans notre commune, dès maintenant tout soit fait pour que la ligne de BHNS (dont la DUP a été récemment approuvée) soit mise en oeuvre selon le calendrier annoncé. Bref, que nous soyons constructifs, participatifs sur les nécessaires aménagements demandés pour ce BHNS sur la commune. J’ai aussi noté avec satisfaction l’évolution de votre position sur ce moyen de transport.
2) S’agissant de l’arrivée d’une ligne de tramway en centre-ville (ce que notre groupe n’a jamais refusé), ma grande satisfaction d’avoir vu analysé puis présenté lors la récente concertation un tracé de prolongation de la ligne D par la RD 1215. Cette seconde concertation a enfin étudié tous les possibles (ce que je souhaitais obtenir par mon vote de fin 2016 en Conseil de Métropole). Je continue de croire en cette solution, au temps de trajet quasi identique à celui de la solution par la piste cyclable, même si l’écart de cout est important (mais peut-être améliorable). Ce tracé 4 bien retravaillé techniquement et surtout financièrement pourrait une bonne solution … L’avenir parlera…
3) L’absolue nécessité de traiter de la desserte des quartiers ouest. Là aussi, avec satisfaction, j’ai noté vos engagements du début de l’été.
Je vous remercie M. le maire de permettre chaque année, aux 4 élus communautaires représentant notre ville de pouvoir rendre compte de leurs actions