LE BIG BANG FISCAL

k2517528Double langage:

«Nous sommes contre la hausse de la fiscalité. L’impôt n’a pas vocation à compenser les baisses de dotation de l’Etat» J. Mangon, Conseiller Départemental

«En raison de la baisse des dotations de l’Etat, nous devons augmenter les impôts locaux» J. Mangon, au Conseil Municipal.

La campagne 2014 de J. Mangon comportait 3 grandes promesses:

– Aménagement du Bourdieu: dès que possible

– Prolongement de la ligne A du tram: avant 2020

– Jamais de hausse des taux d’imposition

Reniant une de ses promesses électorales, le maire a décidé d’augmenter vos impôts, (taxe d’habitation et taxe foncière) de 5,6% en 2016.fireworks-rockets-sylvester-fire-ignite-explosion

Il annonce pour mai, un BigBang, avec son festival de l’air et de l’espace. Mais dès avril, c’est le BigBang fiscal.

Les habitants vont devoir payer 1 173 000€ d’impôts supplémentaires.

Soit +170€ d’impôt pour une famille dont le logement est situé dans la valeur locative moyenne.

Notons que les 3 communes du canton, gérées par la droite ont augmenté leurs taux mais pas Le Haillan, Blanquefort, Mérignac.

Quelle est la valeur de la parole donnée quand on renie son programme sur un des trois fondements sur lesquels on s’est fait élire? Des électeurs ont cru que J. Mangon allait tenir, au moins, cette promesse-là !

Lors des campagnes électorales de 2017, il osera crier au matraquage fiscal, dénoncer les prélèvements obligatoires et il soutiendra ces candidats qui proposent une baisse massive des dépenses publiques (100 à 150 milliards d’€) alors que le gouvernement actuel s’est engagé dans des mesures de réduction des dépenses publiques moindres (50 milliards)

Son budget 2016 sacrifie des services à la population, s’inscrit dans la lignée de dépenses inutiles, non urgentes et de prestige, de projets coûteux, mal pensés dont les habitants sont en train de prendre conscience après deux ans de mandat.