En matière de déplacement, le Maire fait fausse route et vous balade.

bus_metz Préparons, ensemble, l’arrivée, en 2019,
du bus à haut niveau de service (BHNS) dans notre ville.

Aveuglé par sa volonté d’amener le tram au centre ville depuis Eysines, le Maire torpille le seul projet de transport collectif voté et financé par la Métropole et qui fonctionnera en 2019: le BHNS.
Complété par d’autres extensions de lignes, notamment en direction de l’Aéroport et de Pessac , ce BHNS par son itinéraire direct vers Bordeaux devrait répondre aux besoins des Saint Médardais qui utilisent régulièrement des transports collectifs.

Après deux ans de mandat, où en sont les engagements de campagne de M. Mangon ?

Dans ses promesses électorales, il vous promettait d’engager une « vraie » politique en matière de transports et de déplacements (« des transports collectifs performants, un bon réseau de circulation ») :

  • Il vous promettait (avec son slogan : le tram à Saint Médard en 2019 !) de prolonger la ligne A du tramway du Haillan-Rostand au Centre-Ville avant mars 2020 (fin de son mandat) , en desservant avec plusieurs arrêts les quartiers de Corbiac, de Gajac, du Centre.
  • Il vous promettait de supprimer les bouchons au rond-point des cinq chemins
  • Il vous promettait de résoudre les difficultés de déplacements aux heures de pointe à l’intérieur de la commune

Que constatons-nous ?

Mr Mangon devenu maire, a abandonné du jour au lendemain, sans explications et sans concertation, la promesse de prolonger la ligne A avec plusieurs arrêts.

Il a fait le choix du projet d’un prolongement de plus de 4 km sans arrêts de la future ligne D depuispiste cyclable le Haillan 1 Eysines Cantinolles, en traversant des zones écologiquement sensibles, avec une vitesse annoncée irréaliste ( 50km/h ?) et surtout une cadence de tram au départ de Saint Médard volontairement non précisée (un tram toutes les 20 ou 25 minutes?).

Une forme d’entêtement… Mr Mangon n’a même pas réussi à convaincre ses amis politiques.

Si le projet était acquis et soutenu par Bordeaux Métropole et son président A Juppé, pourquoi un tel forcing avec une communication démesurée et très coûteuse pour les finances de la ville (pétition, journaux, tracts, calicots, autocollants, stand dans un salon international, colloques avec des intervenants étrangers, cocktails, animations sur le marché) ?

Qui ferait du porte à porte pour faire signer une pétition si le projet avait été accepté par la Métropole?1280px-ExquiCity_24m_Mettis

Qui peut aujourd’hui assurer que la prolongation, pour au moins 60 millions d’euros, de la ligne D se fera ?

En tout cas, cela ne se fera pas pendant le mandat actuel du maire… qui s’achèvera en mars 2020.

Oser dire aujourd’hui que l’arrivée du tram à Saint Médard est « actée » c’est tromper délibérément, la population.

Car, quelle a été la décision du dernier Conseil de Métropole, du 22 janvier 2016, lors du vote de son schéma stratégique des déplacements, pour le prolongement de la ligne D vers Saint Médard  ?        –> une simple étude de faisabilité du projet, et rien d’autre.

( le journal de Bordeaux Métropole du 1er trimestre 2016 page 7, précise que la mise en service de la ligne D jusqu’à Cantinolles est prévue fin 2019 et que « par ailleurs, une extension ultérieure vers Saint Médard en Jalles est à l’étude »)

(3) BHNS Bordeaux Saint-Aubin_Page_1Par contre, ce Conseil a, définitivement, décidé la mise en service, dès 2019, d’un BHNS, subventionné par l’état, qui va relier la gare Saint Jean à Saint Aubin en passant par Caudéran, Le Haillan et Saint Médard (pour toute information objective sur ce type de transport, consulter le site de Bordeaux Métropole sur le projet de BHNS)

Les habitants attendent que les promesses pour lesquelles ils ont voté soient  tenues pendant ce mandat.
Il est trop facile, pour le maire, de dire « je travaille pour le long terme, je travaille pour d’autres territoires… »

Les choix du maire en matière de déplacements sont préoccupants et, déjà, lourds de conséquences pour les habitants de la commune :

  • il se désintéresse totalement de l’arrivée du BHNS (un promène-couillons selon l’un de ses lieutenants, en séance du conseil de Métropole)).
  • Il ne s’est pas battu pour obtenir une ligne BHNS vers Issac, à côté de celle allant vers St-Aubin de Médoc, alors que son maire lui a su l’obtenir pour sa ville.

Mr Mangon a sacrifié Hastignan, Cerillan, Issac et Magudas par son aveuglement à vouloir torpiller le projet de BHNS.

  • Il ne s’est pas battu à la Métropole pour obtenir le financement de travaux de refonte et d’embellissement des voies empruntées par le BHNS (avenue Montaigne et Montesquieu)
  • Mr Mangon refuse de dire à la population que le tramway imposerait une urbanisation à outrance pour justifier les investissements et mieux rentabiliser la ligne.

Plus de 1 000 logements sont imaginés en centre-ville dont, au moins 500, dans le polygone de sécurité de la Poudrerie !

  • Mr Mangon, en imposant un parking-relais pour les véhicules en plein centre-ville, (rue Duperrier) va provoquer l’engorgement du centre ville et un apport de véhicules venant de l’extérieur.
  • Enfin, actuellement, Mr Mangon engage de grosses dépenses pour son Collectif « Grande Ligne D » sans qu’aucun débat, aucun vote n’aient eu lieu en Conseil Municipal.
    Rien n’est trop coûteux pour faire la publicité pour ses idées, alors que le maire et sa majorité ne cessent de répéter que les finances de la commune traversent des difficultés et que les familles doivent, désormais, payer pour divers services municipaux qui étaient gratuits.

Que voulons nous :

Pour tous les quartiers , un moyen de transports moderne, confortable, régulier, aux passages fréquents, répondant, par le trajet emprunté, aux multiples besoins de ceux qui les utilisent très régulièrement : les scolaires (collégiens, lycéens, étudiants), les salariés, les personnes à faible revenus. ne désirant pas ou ne pouvant pas se servir d’un véhicule individuel.

La solution d’un BHNS qui fonctionnera, dès 2019, mérite d’être évaluée objectivement (à commencer par les utilisateurs !)

– Avec un trajet direct, en ligne droite vers Bordeaux et jusqu’à la gare, et desservant directement les établissements scolaires, sportifs, culturels et administratifs, les entreprises, les établissements de santé

BHNS Metz 2– Avec une fréquence toutes les 5 minutes, place de la République, à condition que Mr Mangon assure les conditions pour que le BHNS dispose d’une zone  technique (retournement, stationnement…) : l’emplacement de l’ancienne gare routière est souhaitée par  la Métropole.

– Avec plusieurs arrêts, 7 sur la commune, et notamment, à Gajac, à Berlincan, pour que le maximum d’habitants de la commune dispose d’un arrêt au plus près.

– Avec un maillage renforcé depuis Issac, Cerillan, Hastignan, Magudas grâce à la liane nouvelle qui desservira la Place de la République (pour le BHNS) mais poursuivra vers le terminus de la ligne D au Taillan-Cantinolles, puisque le maire n’a pas voulu défendre un projet de branche du BHNS, desservant les quartiers ouest de la ville.

Le groupe d’opposition municipale PS/PRG est convaincu par la solution BHNS (voulu et soutenu par le Président de la Métropole, par les Maires de St Aubin du Médoc et du Haillan) qui dans moins de 3 ans traversera notre ville !

Ce BHNS concrétise la proposition que nous avons portée lors de la dernière campagne municipale.

Nous sommes partisans d’une réponse plus globale en matière de déplacements :

A coté du BHNS direct par Cauderan et jusqu’à la gare Saint Jean, qui verra donc rapidement le jour, nous souhaitons :

1-  L’obtention d’une liaison du BHNS jusqu’à ISSACMetz_Le_Met'_Van_Hool_Exquicity_24_n°1311_MB_Maternité_(1)

2-  Le prolongement de la ligne A du tram vers les cinq Chemins pour, en desservant les zones économiques, résoudre les problèmes de bouchons et servir les travailleurs et favoriser la création d’emplois,

3- Une liaison rapide de la ligne A vers Magudas et Caupian.

4-  La réalisation, à terme, d’une ligne de transport rapide et directe passant par Saint Médard en provenance du Taillan et en direction de Mérignac (Aéroport )et Pessac

Le groupe PS/PRG au conseil municipal, approuve le projet sérieux, financièrement supportable par le budget de Bordeaux Métropole, répondant aux attentes des usagers réguliers des transports.

Si l’on se résume, il y a, aujourd’hui :

  •  D’un côté, un projet de tram qui n‘a pas été voté par la Métropole, qui est, au mieux, au stade de l’étude, qui n’est pas financé et qui est sans date de réalisation, même lointaine.
  •  De l’autre, le projet d’un BHNS, voté par Métropole, financé et dont le calendrier de réalisation est fixé pour circuler dès 2019.

Rendez-vous, avec ou sans Mr Mangon, pour l’inauguration du BHNS, place de la République en 2019 !

Mettons tout en œuvre pour que l’arrivée du BHNS dans notre commune soit un grand succès facilitant nos déplacements dans Bordeaux Métropole!

Le groupe PS/PRG se réjouit de constater en ce début mars qu’un mouvement citoyen se saisisse de ce sujet essentiel et interpelle le Maire.

Pour votre information le BHNS à METZ  : trambus(Cliquez sur la photo)


Rendez-vous pour l’inauguration du BHNS,

cropped-davidd-DSC10880.jpg

Place de la République !   

A Saint Médard en Jalles en 2019 ….