Budget 2015 : Des choix politiques dangereux pour la cohésion dans notre Ville.

La majorité de droite a présenté son premier  budget.

Il ne s’agit pas pour nous, opposition, de nous  cantonner dans  une posture de rejet de principe de ce budget (comme l’ancienne opposition le faisait les années précédentes) mais  de montrer en quoi ce budget ne répond pas aux priorités que la population  peut  attendre d’une équipe à son écoute .

A noter:

  • La réduction de 200 000 € des subventions aux associations avec suppression pure et simple des montants versées à des associations sport ives, sociales ou culturelles, condamnant ces dernières à disparaître sur la commune ;
  • La baisse de l’aide versée par la commune par élève de 20%, suppression de la personne chargée de la maintenance informatique des écoles, arrêt du plan d’équipement informatique des classes de primaires ;
  • L’absence de crédits pour les logements sociaux alors que 350 familles sont en attente, dans notre ville, d’un logement décent ;
  • Aucun projet d’envergure sur le plan de l’environnement et  des économies d’énergie.

Mais certains postes s’en sortent très bien:

  • Les crédits dédiés notamment à la communication sont triplés et passent de 73 000€ lors du budget que nous avions élaboré en 2014, à 228  000€;
  • Les montants pour les fêtes et cérémonies passent de 26 000 à 80 000 €;
  • Et les réceptions (que le maire distingue donc des précédentes) de 0 à  11 000€.

Quand on évoque à tout bout de champ les difficultés de notre époque, difficultés qui sont une douloureuse réalité pour nombre d’habitants, il y a des dépenses qui ne s’imposent pas !
Cette nouvelle équipe, à travers ce budget , a montré ce que sera sa politique : casser les politiques publiques qui ont  fait  notre  ville  autour de la famille, des scolaires, des jeunes, des personnes âgées, des associations, de la  mixité  sociale et de l’habitat  de qualité  pour  tous .

Les Elus PS et PRG du conseil municipal de Saint Médard en Jalles